La valeur d’un bien immobilier est une estimation de son prix potentiel. Elle dépend du point de vue de celui qui estime (vendeur, acheteur, usage programmé du bien…).
La « valeur foncière » présentée dans DVF est en réalité son prix, sur lequel se sont mis d’accord les parties au moment de la mutation.