La segmentation consiste à classer les mutations de biens immobiliers dans différents segments de marché. Chaque segment est défini en fonction du type de biens mutés, de l’usage du bien avant et après la mutation, de la nature du vendeur et de l’acquéreur et de la transformation éventuelle du bien après la vente.