Juridiquement, le terme « foncier » renvoie à la propriété immobilière, bâtie ou non. Dans l’usage courant, ce terme est restreint aux terrains nus.