Les espaces naturels sensibles (ENS) ont été institués par la loi de 1976 afin de protéger certaines zones présentant un intérêt pour la biodiversité. Ils bénéficient de modes d’entretiens écologiques et respectueux des espèces animales et végétales